5 Conseils pour vous protéger des pirates informatiques

Tenez-vous protégé avec ces simples conseils sur comment se protéger des pirates informatiques.
Au cours des dernières années, nous avons vu de nombreux progrès technologiques en fait ces progrès ont été si rapides que même les experts peuvent en fin de compte se retrouver dépasser.
Il y a un inconvénient à cette grande vitesse de croissance technologique, bien que les pirates informatiques qui créent des logiciels malveillants pour voler les  informations personnel, telles que des mots de passe sensible, des numéros de carte de crédit… C’est toujours un mauvais souvenir lorsque vous avez à faire face à une telle expérience.

Installer logiciels de protection

Bien que les pare-feu de windows avec un logiciel antivirus son important, ils ne sont pas efficaces à 100 %.  Un antivirus en particulier est une défense réactionnaire, ce qui signifie qu’elle peut protéger contre infections connues, mais il y aura toujours de nouvelles et des versions améliorées d’un virus qui peuvent même contourner un anti-virus  à jour.

Il existe 2 principaux types de logiciels de protection :

  1. Le pare-feu  qui protège votre réseau privé d’être accessible par un étranger.
  2. Le  Logiciel antivirus qui protège votre ordinateur contre les infections.

Voici une liste logiciels de protection que vous devez connaître :

Mettre à jour votre système d’exploitation.

Lorsque des sociétés comme Microsoft et Apple mettent à jour leurs systèmes d’exploitation, ce n’est pas seulement pour ajouter de nouvelles fonctionnalités et améliorer l’esthétique. L’un des grands raison d’avoir la dernière version d’un système d’exploitation est que les failles de sécurité sont corrigées.

Aucun système d’exploitation ne sera jamais sécurisé à  100% . Cependant, vous pouvez augmenter considérablement votre protection contre les attaques par l’installation des mises à jours les plus récentes lorsqu’ils sont disponible sur Windows Update.

Vérifier la fiabilité d’un site

Il y a certains sites que vous pouvez faire confiance simplement parce qu’ils sont détenus par une entreprise fiable et ils ont déjà une bonne réputation. Par exemple, vous savez qu’un site web comme facebook ne cherchera jamais à installer des logiciels malveillants sur votre ordinateur. Essayez d’éviter de se rendre sur les sites que vous ne connaissez pas bien et surtout les sites de téléchargement illégal.

Si vous voulez visiter un site, mais vous n’êtes pas sûr de sa fiabilité, il faut donc penser à utiliser un service comme mywot (chercher mywot sur google) qui évaluera les  sites web sur la base de certains critères et vous  informe sur le degré de fiabilité en fonction des expériences d’utilisateurs.

Éviter les pièces jointes d’e-mails

Si vous utiliser Gmail ou Yahoo vous avez certainement une filtre Anti Spam, parfois, un e-mail aura passé les filtres c’est pour ça ne jamais ouvrir une pièce jointe si vous ne connaissez pas l’expéditeur. (Je vous invite à consulter mon article sur les E-mails de spams)

Ne jamais laisser votre ordinateur sans surveillance

Les gens n’y pensent peut-être pas mais il est aussi important de jamais laisser votre ordinateur sans surveillance, surtout si vous êtes dans un lieu public.
Tout d’abord quelqu’un pourrait voler votre ordinateur. Même si elles ne le font pas, ils pourraient avoir accès à un site malveillant aussi vos amis ou l’un de votre famille peuvent aussi vous jouer un mauvais tour.

Commentaires 3

  • L’importance du rôle de l’utilisateur en prévention.

    Les infections viennent toujours des mêmes endroits ;
    – Les téléchargements, courriels, supports USB et la navigation. «« Quoi d’autres ? »»

    Si l’utilisateur peut contrôler les téléchargements, courriels et supports USB.
    Ce n’est pas le cas avec la navigation où un rappel des mesures à appliquer est de mise.

    Avec près de 95% des infections, qui viennent de décisions / actions des utilisateurs.
    Les téléchargements y sont pour beaucoup ;
    • rien que les logiciels gratuit représentent près de 80% de tous les sujets de désinfections.
    • les Faux plugins FlashPlayer, codec vidéo .., sur les sites ««à fuir»» qui les obligent.
    • les sites de Warez et les P2P avec leurs téléchargements de logiciels crackés ≈ botnet.
    • les sites de téléchargements de films/séries, dont le parcourt est jonché de pubs à risques.
    • les Faux blog de sécurité, prétexte pour placer le téléchargement d’1 fix fake(SpyHunter ..).
    • ..

    • les pièces-jointe & liens, de courriels inconnus ≈ ransomware & connus-fake = phishing.
    «« Aucun antivirus n’est mieux placé que l’utilisateur, pour évaluer les courriels ! »»

    Et.
    • les supports USB inconnus. À ouvrir par un clic-droit → Ouvrir (au lieu du double-clic).
    Et si un USB contient un fichier autorun.inf, et un .VBS ou .VBE. ⇐ Supprimer les.
    Resterait à supprimer les raccourcis, la réelle infection. ⇐ Ne jamais cliquer la dessus.
    Et ré-afficher les fichiers/rép, dans les Options des Dossiers et les Propriétés de chacun.

    Bref. Toutes des choses qu’un utilisateur avisé, devrait maîtriser.

    Alors. Dans la majorité des cas.
    Quand l’antivirus a à intervenir(s’il le peut), c’est que l’utilisateur a commis une erreur.

    Et après.

    S’il y a un endroit où l’incertitude a sa place en sécurité, c’est avec la navigation.
    Alors que des Exploits .., peuvent même surgir sur des sites safe ..
    Puisque l’utilisateur n’a aucun contrôle sur les infections sur internet.
    Préférable d’énumérer la liste des mesures de sécurité, à ne pas manquer d’utiliser.
    Aussi.
    Pour protéger des URL/sites à risques, il y a ;
    • le fichier Hosts, à mettre à jour régulièrement.
    • bouclier Web d’antivirus,
    • les navigateurs. Leurs m-à-j servent souvent qu’à colmater des failles de sécurité.
    • les extensions de sécurité ; AdBlock Plus, NoScript etc.
    ੦ Facultatif. On peut aussi remplacer les IP des DNS du FAI, par NortonDNS ou OpenDNS.
    Cela.
    • Sans négliger l’ajout d’un anti-Exploit, comme ; EMET et/ou mb-ae free.
    Et.
    • Tenir à jours; les plugins d’Adobes & Java, à télécharger que sur le site de l’éditeur.
    • Évidemment. On pourrait ajouter d’éviter les sites à risque.

    P.S.

    Les anti-Exploit sont inclus avec les antivirus payants et les gratuits Avast & AVG.

    Désactiver Java dans les navigateurs !
    «« Ce plugin est constamment au prise avec des failles de sécurité. »»

    Pour ceux qui utilisent l’antivirus Windows Defender, avec Windows 10.
    Important d’activer les Paramètres d’Exploit protection, au moins avec les navigateurs.
    • Paramètres Windows → Mise à jour et sécurité → Sécurité de Windows
    → Contrôle des applications et du navigateur.
    • En bas de la page, cliquer sur ; Paramètres d’Exploit protection.
    • Et dans la fenêtre qui s’ouvre → Paramètres du programme ..
    Ajouter ;
    • Chrome, Firefox, VLC, LibreOffice, Adobe PDF, etc.

  • […] Certains experts en informatique ont comparé Internet Explorer par un morceau de fromage suisse. Les correctifs de sécurité sont quasi-hebdomadaires et n’ont aucun effet sur la stabilité fragile et le risque global de IE. Ces mêmes experts ont recommandé de rendre Firefox le navigateur par défaut pour surfer rapidement et avec une meilleur sécurité contre les pirates informatiques. […]

  • […] pour une expérience de navigation sur le web extrêmement rapide, stable et sécurisé pour se protéger de piratage. Voici quelques-unes des meilleures extensions pour […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.